Récital Chant Piano" Ces femmes qui aiment trop"
Vendredi 23 Novembre 2018 à 20h
Delphine Malik, soprano et Juliette Regnaud,piano

Ah, Roméo...
Victimes de cette passion amoureuse que Shakespeare, Bellini et Bernstein ont peinte tour à tour, les femmes, décidément, aiment trop. Mais leurs élans multiples les poussent aussi vers d'autres tocades : musique, bijoux, maternité... Sans oublier la bonne cuisine et quelques verres de ce vin extraordinaire loué par Offenbach. Laissez-vous guider en musique par cette Carte du Tendre un peu décalée!
Ces femmes qui aiment trop…

… le chant : I Hate Music Leonard Bernstein (A Cycle of Five Kid Songs)
… la mandoline : Mandoline Gabriel Fauré (5 Mélodies de Venise)
… le violon : Violon Francis Poulenc (Fiançailles pour rire)

La Lugubre - L'Étincelante François Couperin

… la rêverie : O Sleep, Why Dost Thou Leave Me? Georg Friedrich Haendel (Semele)
… la raillerie : Quel guardo il cavaliere Gaetano Donizetti (Don Pasquale)

Ophélie Mel Bonis (Femmes de légende)

… les bijoux : Le Collier Olivier Messiaen (Poèmes pour Mi)
... les coups : La Petite Servante F. Poulenc (5 Poèmes de Max Jacob)
... les joujoux : Nous voulons une petite soeur F. Poulenc (4 Chansons pour enfants)

La Maja y el ruiseñor Enrique Granados (Goyescas)

… Roméo : Eccomi in lieta vesta Vincenzo Bellini (I Capuleti e i Montecchi)
… Tony : I have a love L. Bernstein (West Side Story)

La Distraite - La Charolaise F. Couperin

… Le pudding : Plum Pudding L. Bernstein (La Bonne Cuisine)
… le bon vin : Ah! quel dîner je viens de faire Jacques Offenbach (La Périchole)

 

Juliette Regnaud s'est formée à Annecy, Lyon, puis au CRR d'Aubervilliers où elle a obtenu successivement des 1ers prix de piano avec félicitations du jury et de musique de chambre à l’unanimité, suivis de 1ers prix d'écriture et d'accompagnement de la Ville de Paris. Elle a eu l’occasion de se produire dans différents festivals en duo à 4 mains avec Fériel Kaddour (Jeunes interprètes à Saintes, Musique à Albas, Festival des Grands crus de Bourgogne, Allemagne, Italie, Angleterre…) Le duo a bénéficié des conseils d’A. Queffelec et C. Ivaldi. Elle s’est produite également avec de nombreux chanteurs, notamment Stéfanie Raffaello (Festival du château de Grignan) et Jacques L'Oiseleur des Longschamps (Festival du Chablisien, les Invités d'Arièle sur France Musique...). Elle accompagne régulièrement des masterclasses de chant et enseigne à la maîtrise de Radio-France. Elle est titulaire du D.E. de professeur de piano.


La soprano Delphine Malik a très vite développé un goût pour la scène par le biais de la danse, du théâtre et du chant choral. Elle s'est formée au conservatoire du IXe arrondissement de Paris avec Anne-Marie Rodde, au conservatoire de L’Haÿ-les-Roses avec Marie-Claire Cottin et en cours privés avec Aneta Pavalache. Passionnée de musique baroque, elle est titulaire d'un diplôme de musique ancienne du CNR de Paris et a travaillé avec M. Gester, T. Koopman, M. Laplénie, M. Minkowski, H. Niquet, J. Savall, C. Rousset, au sein d'ensembles tels que Les Musiciens du Louvre, Le Concert Spirituel, Sagittarius, Le Parlement de Musique et la Simphonie du Marais. En petite équipe, elle interprète avec le même plaisir du jeu des programmes de toute époque. Elle enseigne au conservatoire de Neuilly-sur-Seine, dans le cadre de l’association Ouvrez la tête et dirige depuis 2016 l'ensemble vocal autunois À Grand Vent.

 

 

15€ - 12€ adhérents – gratuit pour les jeunes


Samedi 24 Novembre : Atelier de mélodie française : téléchargez l'information